9. En administration

Le 20 février 2013 à 19h00.

Peut-on dissocier l’acte de vision de nos affects? La radicalité des explorations télévisuelles articulée à l’expression des désirs sexuels projetés en dehors des écrans auront contribué à la réputation de l’avant-garde autrichienne. Ce programme réunit des œuvres sous la thématique d’un cinéma comme moyen de communication à sens unique. Ces films transforment le spectateur en observateur naïf. Quand notre iris se dilate à la vue de « la fameuse femme de Vienne », avons-nous vraiment besoin de fermer les yeux pour voir arriver le Happy End?

Exposed, Siegfried A. Fruhauf, 2001, 16mm, nb, son, 9’ Adebar, Peter Kubelka, 1957, 35mm, coul, son, 1’ Schwechater, Peter Kubelka, 1957-58, 35mm, coul, son, 1’ Iris, Maria Lassnig, 1971, 16mm, 10’ Le Barometre, Friedl vom Gröller, 2001, 35mm, nb, sil, 3’ Berühmte Wieneriennen nackt: Die Geschichte des Pip-Ups, Ernst Schmidt, Jr., 1983, 16mm, coul, sil, 9’ TV + VT Works, Peter Weibel, 1969-72, vidéo, nb, son, 17’30 Close Your Eyes, Billy Roisz, 2009, vidéo, coul, son, 13’ Mann & Frau & Animal, VALIE EXPORT, 1970-73, 16mm, coul, son, 10’ 22/69 Happy End, Kurt Kren, 1969, 16mm, nb, sil, 4’

 

Les commentaires sont fermés.