Boucé, mon paysage

Qui de mieux que les enfants pour nous donner un aperçu de l’avenir qui nous attend ?
Trois ateliers ont eu lieu au groupe scolaire de Boucé avec les classes de CE2 – CM1 et CM2 autour de la notion de paysage. En partageant la vision qu’ils ont de la commune « vue du ciel », les 48 élèves nous ont proposé autant de regards sur l’espace qui les entoure. De « la maison au toit de chaume », aux « 6 mousses sur le trottoir », c’est souvent par leurs trajets quotidiens qu’ils font à pied, en vélo, et surtout en voiture, qu’ils ont partagé les différents repères qu’ils ont dans la commune, comprenant ainsi que nous avons tous une perception différente de notre environnement. Et comme « c’est mieux que la géographie ! », nous avons pu identifier et discuter des points communs et de la diversité des espaces représentés, mettant ainsi en lumière les caractéristiques de la commune, et révélant quel pourrait en être l’avenir. S’il est sans doute vrai que « les adultes ils imaginent peut-être moins de choses, et qu’ils sont peut-être déjà plus réalistes que nous… », les enfants ont fait part de leurs préoccupations ou celles de leur entourage à travers le dessin et la peinture, pleins de bon sens et de réflexion, sans mettre de côté leur imagination.

atelier du 4 avril au groupe scolaire de Boucé

Espace vécu, imaginé et réel, c’est ici un focus que nous faisons sur la commune de  Boucé, riche de sa dynamique villageoise et commerçante. Puisque c’est bien une des questions que nous nous posons… Que deviendront ces petites communes rurales dans 20 ans, 50 ans, 100 ans ?

« – La vache dans 20 ans elle ne sera sûrement plus là !
- Si ça s’trouve Boucé ça n’existera plus dans 100 ans !?
- Bah si, bien sûr !
- Pourquoi ?
- Bah parce que Boucé c’est un p’tit village mais peut-être qu’au fur et à mesure ça va devenir une ville, ça va s’agrandir… Y’a encore de quoi faire, mais faudra garder des forêts pour le bois et tout ça… »

Source de sincérité et d’imagination, la spontanéité était bien au rendez-vous !
 
Paysage

Les commentaires sont fermés.